Gisèle Halimi + Virgínia Quaresma

FR : Virgínia Quaresma est née à Elvas le 28 décembre 1882. Sa mère était une descendante d’esclaves. Elle a été la première reporter journaliste portugaise, s’étant distinguée dans les deux genres qui caractérisent le journalisme moderne : le reportage et l’interview. Elle a également été l’une des premières femmes à obtenir une maîtrise de lettres au Portugal. Suffragette, républicaine et révolutionnaire dans tous les sens du terme, elle s’est engagée tout au long de sa vie dans d’innombrables combats pour les causes républicaines, féministes et pacifistes; elle a écrit sur les inégalités des classes sociales, le racisme, le féminicide, les mauvais traitements faits aux femmes et aux enfants, l’alcoolisme, le divorce, parmi d’autres thématiques importantes. Elle considérait le journalisme comme “une forme d’intervention dans le débat public”. Elle est devenue l’un des visages les plus connus du féminisme noir et de la communauté LGBT au Portugal. Gisèle Halimi est née à La Goulette, Tunisie, le 27 juillet 1927. Amie de Simone de Beauvoir et de Simone Veil, elle fut avocate féministe, militante des droits des femmes et des droits humains, essayiste. Elle fut l’avocate du Front de Libération Nationale algérien (FLN) et présidente du tribunal Russell sur les crimes de guerre au Vietnam, elle a constamment plaidé dans des affaires liées aux droits des femmes. Elle fut également députée à l’assemblée nationale française. Elle a pratiqué le droit de la même manière que Virginia a pratiqué le journalisme : utiliser la profession comme une arme pour la cause féministe et la défense des droits de l’homme. Les mémoires et les héritages de Virgínia et Gisèle resteront pour toujours des boussoles pour les combats à venir pour les droits de la femme comme pour les droits de l’homme en général.

 

PT : Virgínia Quaresma, nasceu em Elvas a 28 de Dezembro de 1882. A sua mãe era descendente de escravos. Foi a primeira jornalista repórter portuguesa, tendo-se distinguido nos dois géneros, que marcam e caracterizam o jornalismo moderno: a reportagem e a entrevista, tendo sido igualmente uma das primeiras mulheres a licenciar-se em letras em Portugal. Sufragista, republicana e revolucionária em todos os sentidos, envolveu-se ao longo da sua vida em inúmeras causas  e lutas  republicanas, feministas e pacifistas, tendo escrito sobre desigualdades nas classes sociais, racismo, femícidio, maus tratos a mulheres e a crianças, alcoolismo, divórcio entre outras importantes temáticas. Considerava o jornalismo como “uma forma de intervenção na causa pública”. Ficou como um dos rostos mais conhecidos do feminismo negro e da comunidade LBGT em Portugal.  Gisèle Halimi, nasceu em La Goulette, Tunísia, a 27 de Julho de 1927. Amiga de Simone de Beauvoir e de Simone Veil, foi uma advogada feminista, ativista pelos direitos das mulheres e humanos e ensaísta. Foi advogada da Frente de Libertação Nacional da Argélia e presidente do Tribunal Russel sobre os crimes relativos à guerra do Vietname, e constantemente advogada em casos relacionados com os direitos das mulheres. Foi igualmente membro da Assembleia Nacional da França.  Exerceu advocacia da mesma forma que Virgínia praticou jornalismo: usando a profissão como uma arma em nome da causa feminista e na defesa dos direitos humanos. As memórias e legados de Vìrginia e Giséle, ficarão, para sempre como bússolas gémeas, para os combates vindouros, na luta dos direitos das mulheres e dos direitos humanos, em geral.

2,500.00

1 em stock